• J'ai été invité sur un dossier
Les droits des passagers maritimes en matière de retard et d’annulation d’une croisière

Les droits des passagers maritimes en matière de retard et d’annulation d’une croisière

Le Règlement Européen (CE) n° 1177/2010, entré en vigueur le 18 décembre 2012, définit les droits des passagers voyageant par mer. 

Quels passagers sont concernés? 

Les passagers concernés sont ceux qui voyagent sur une embarcation dont le port d’embarquement ou celui de débarquement se situe au sein de l’Union européenne (UE). 

Attention: le Règlement ne s’applique pas aux navires suivants

  • Autorisés à transporter jusqu’à douze passagers 
  • Dont l’équipage ne comprend pas plus de trois personnes ou lorsque la distance du service est inférieure à 500 mètres 
  • Utilisés uniquement dans le cadre d’excursions ou de visites touristiques 
  • Qui ne sont pas propulsés par des moyens mécaniques comme les navires historiques, autorisés à transporter jusqu’à 36 passagers

En cas de retard ou d’annulation, les compagnies sont tenues de respecter les règles en vigueur. Elles doivent notamment vous avertir de la situation au plus tard 30 minutes après l’heure de départ initiale. 

Deux situations sont à distinguer: les retards de moins de 90 minutes et les annulations ou retard de plus de 90 minutes.

Quelles sont les obligations de la compagnie en cas de retard de moins de 90 minutes? 

En cas de retard, la compagnie est tenue de vous indemniser d’une partie du montant du billet. Le montant de l’indemnisation est de minimum 25% du prix du billet et peut aller jusqu’à 50%, en fonction du retard. Elle doit être payée dans le mois qui suit le dépôt de la demande et ne doit pas être grevée de coûts supplémentaires.

Attention: lorsque le transport porte sur un trajet aller-retour, l’indemnisation en cas de retard à l’arrivée, à l’aller ou au retour, est calculée par rapport à la moitié du prix payé pour le transport effectué.

L’indemnisation ne sera pas due quand le passager est prévenu du retard avant l’achat du billet.

Quelles sont les obligations de la compagnie en cas de retard de plus de 90 minutes ou d’annulation?  

En cas de retard de plus de 90 minutes ou d’annulation, la compagnie doit, tout d’abord, vous proposer des rafraîchissements et une collation. 

Ensuite, vous devez avoir le choix entre: 

  • Demander un réacheminement vers la destination finale dès que possible et sans frais supplémentaires 

  • Demander le remboursement du prix du billet et, s’il y a lieu, un service de transport gratuit vers le point de départ initial

Ce remboursement doit s’effectuer dans un délai de 7 jours.

Dans la limite du possible et selon les circonstances, la compagnie est aussi tenue de vous héberger pour la nuit, dans une limite de 80 euros par personne. Les trajets entre le lieu d’hébergement et le port de départ ne sont pas pris en compte dans ce montant limite.

De quels documents ai-je besoin ?

Il vous faudra obligatoirement une preuve de votre achat, c’est-à-dire soit votre billet de croisière (papier ou électronique) soit votre confirmation de réservation. Toutes les preuves du retard ou de l’annulation (email, sms envoyé par la compagnie) peuvent également aider le traitement de votre demande.
Pensez aussi à conserver tous les justificatifs en cas de dépenses supplémentaires dues au retard ou à l’annulation.

Vous avez subi un retard ou une annulation lors d’une croisière? Commencez dès aujourd’hui une médiation sur Justice.cool en cliquant ici.

Articles Suggérés

Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?

Le propriétaire doit mettre à la disposition du locataire un logement décent et en bon état.Pendant la durée du bail, certaines réparations sont à la charge du locataire et d’autres exclusivement à la charge du propriétaire. Si ce dernier refuse de les réaliser, le locataire dispose de plusieurs voies de recours. Quelles sont les… Poursuivre la lecture Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool
  • 16
  • 0
  •  
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool

Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Pendant toute la durée du bail, le locataire est tenu d’entretenir le logement.S’il commet des dégradations, il en sera responsable et le propriétaire pourra agir à son encontre. Quelles sont les règles applicables en matière de dégradations dans un logement loué ? Le locataire est responsable de tous les dégâts causés par sa négligence,… Poursuivre la lecture Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
La sous-location consiste à louer à une autre personne l’intégralité ou une partie du logement que l’on loue soi-même.La grande majorité des contrats de location d’habitation excluent la possibilité pour le locataire de sous-louer son logement.  Cette pratique peut, tout de même, être autorisée et légale sous certaines conditions. Néanmoins, si le locataire n’a… Poursuivre la lecture Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Une fois le bail signé, le locataire utilise librement le logement pendant toute la durée du contrat.Il est libre d’aménager le logement comme il le souhaite et doit en assurer l’entretien. Si des travaux sont nécessaires, il doit en informer le propriétaire. Si cela n’est pas le cas et que des travaux sont réalisés… Poursuivre la lecture Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Le montant est déterminé dans le contrat de location.Néanmoins, son montant n’est pas définitif et peut évoluer pendant la durée de la location. Les augmentations de loyer sont donc possibles mais encadrées. Si le propriétaire ne respecte pas les règles en vigueur, le locataire dispose de plusieurs moyens pour contester l’augmentation abusive.Les logements conventionnés… Poursuivre la lecture Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?
Elise Juriste Internationale