• J'ai été invité sur un dossier
Le licenciement pour insuffisance professionnelle

Le licenciement pour insuffisance professionnelle

Qu’est-ce qu’un licenciement pour insuffisance professionnelle ?

Le licenciement pour insuffisance professionnelle repose sur l’incapacité du salarié à effectuer correctement la mission qui lui a été confiée par son contrat de travail. Cela a pour effet d’entraver le bon déroulement de l’activité de la société. 
L’insuffisance professionnelle n’est pas constitutive d’une faute. Ainsi, l’employeur n’a pas à caractériser une faute du salarié et l’insuffisance professionnelle ne peut justifier un licenciement disciplinaire. 
Cependant, dans le cas où un salarié n’effectuerait pas correctement sa mission de manière intentionnelle, cette attitude caractériserait une faute de la part du salarié pouvant aboutir à un licenciement disciplinaire. 

L’insuffisance professionnelle peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement si elle repose sur des éléments objectifs et matériellement vérifiables. L’insuffisance professionnelle peut se manifester par :
– Des incompétences
– Des erreurs
– Des échecs dans les missions confiées
– Une désorganisation du salarié dans son travail
– Des négligences involontaires
– Un manque de qualification

À noter : l’insuffisance de résultats ne constitue pas un motif de licenciement pour insuffisance professionnelle. Un employeur qui souhaite licencier un salarié pour insuffisance de résultats devra justifier que cette défaillance est le résultat d’une insuffisance professionnelle ou bien justifier d’un autre motif de licenciement. 

L’insuffisance professionnelle doit être répétée pour constituer une cause réelle et sérieuse. L’employeur doit informer et avertir l’employé de son insuffisance professionnelle puis lui accorder un certain délai d’adaptation avant d’entamer une procédure de licenciement.

Le licenciement pour insuffisance professionnel est un licenciement pour motif personnel : l’insuffisance professionnelle doit être imputable à l’employé. 
Ainsi, l’insuffisance professionnelle doit être appréciée en fonction de l’ancienneté, de la qualification, des évolutions techniques … À titre d’exemple, l’insuffisance professionnel d’un cadre travaillant depuis 10 ans dans la société ne sera pas appréciée de la même manière que celle d’un nouvel employé opérateur. 

À noter : l’employeur peut être tenu responsable de l’insuffisance professionnelle du salarié s’il manque à son obligation de formation continue ou si la charge de travail est trop importante par exemple.

Quels sont les droits du salarié suite à un licenciement pour insuffisance professionnelle ?

Le salarié a droit à :
– L’indemnité de licenciement
– L’indemnité compensatrice de préavis

Bon à savoir

Si le licenciement pour insuffisance professionnelle n’est pas une faute, l’employeur peut toutefois décider d’une mise à pied à titre conservatoire. 

L’insuffisance professionnelle ne peut pas être justifiée par une inaptitude médicale. En cas d’invalidité de l’employé, l’employeur doit entamer une procédure de licenciement pour inaptitude. 

Une médiation concernant un licenciement pour insuffisance professionnelle peut être démarrée sur Justice.cool en cliquant ici.

Articles Suggérés

Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?

Le propriétaire doit mettre à la disposition du locataire un logement décent et en bon état.Pendant la durée du bail, certaines réparations sont à la charge du locataire et d’autres exclusivement à la charge du propriétaire. Si ce dernier refuse de les réaliser, le locataire dispose de plusieurs voies de recours. Quelles sont les… Poursuivre la lecture Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool
  • 16
  • 0
  •  
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool

Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Pendant toute la durée du bail, le locataire est tenu d’entretenir le logement.S’il commet des dégradations, il en sera responsable et le propriétaire pourra agir à son encontre. Quelles sont les règles applicables en matière de dégradations dans un logement loué ? Le locataire est responsable de tous les dégâts causés par sa négligence,… Poursuivre la lecture Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
La sous-location consiste à louer à une autre personne l’intégralité ou une partie du logement que l’on loue soi-même.La grande majorité des contrats de location d’habitation excluent la possibilité pour le locataire de sous-louer son logement.  Cette pratique peut, tout de même, être autorisée et légale sous certaines conditions. Néanmoins, si le locataire n’a… Poursuivre la lecture Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Une fois le bail signé, le locataire utilise librement le logement pendant toute la durée du contrat.Il est libre d’aménager le logement comme il le souhaite et doit en assurer l’entretien. Si des travaux sont nécessaires, il doit en informer le propriétaire. Si cela n’est pas le cas et que des travaux sont réalisés… Poursuivre la lecture Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Le montant est déterminé dans le contrat de location.Néanmoins, son montant n’est pas définitif et peut évoluer pendant la durée de la location. Les augmentations de loyer sont donc possibles mais encadrées. Si le propriétaire ne respecte pas les règles en vigueur, le locataire dispose de plusieurs moyens pour contester l’augmentation abusive.Les logements conventionnés… Poursuivre la lecture Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?
Elise Juriste Internationale