• J'ai été invité sur un dossier
Le licenciement pour faute

Le licenciement pour faute

Trois types de faute peuvent justifier un licenciement.

Le licenciement pour faute simple

Qu’est-ce qu’un licenciement pour faute simple ?

Un licenciement pour faute simple sanctionne un salarié qui a commis une faute assez grave pour justifier la fin de la relation de travail. 
Il appartient à l’employeur de justifier la gravité de la faute sous peine de requalification en licenciement sans cause réelle et sérieuse. 
La faute doit être imputable au salarié. 

Une faute simple peut être caractérisée par un comportement, une répétition de fautes ou un manquement à une obligation. 
À titre d’illustration, sera considérée comme une faute simple :

  • Un acte de violence verbale
  • Une négligence volontaire ou fréquente
  • Le refus d’effectuer une tâche
  • Le manquement à une obligation de loyauté

Quels sont les droits du salarié à la suite d’un licenciement pour faute simple ?

Le salarié licencié pour faute simple a droit à :

  • L’indemnité de licenciement
  • L’indemnité compensatrice de congés payés
  • L’indemnité compensatrice de préavis

Une médiation concernant la contestation d’un licenciement pour inaptitude peut être démarrée dès aujourd’hui sur Justice.cool en cliquant ici.

Le licenciement pour faute grave

Qu’est-ce qu’un licenciement pour faute grave ?

Un licenciement pour faute grave intervient lorsqu’un employé commet une faute qui rend impossible son maintien dans la société. 
À titre d’exemple, un abandon de poste ou bien un harcèlement envers un autre salarié peuvent être considérés comme des fautes graves. 

C’est l’employeur qui doit caractériser la faute grave commise par le salarié. En cas de contestation, il lui reviendra donc de la prouver. La gravité de la faute s’apprécie selon les circonstances. 

Quels sont les droits du salarié à la suite d’un licenciement pour faute grave ?

Le salarié licencié pour faute grave a toujours droit à l’indemnité compensatrice de congés payés.

Cependant, il est privé de :

  • L’indemnité de licenciement
  • L’indemnité compensatrice de préavis

Une médiation concernant la contestation d’un licenciement pour inaptitude peut être démarrée dès aujourd’hui sur Justice.cool en cliquant ici.

Le licenciement pour faute lourde

Qu’est-ce qu’un licenciement pour faute lourde ?

Un licenciement pour faute lourde est la plus grave des sanctions : il intervient lorsqu’un employé commet une faute caractérisée par une exceptionnelle gravité de façon intentionnelle. 
Cela peut être un agissement ou une abstention mais l’intention de nuire à la société est essentielle : elle doit être non équivoque. 
À titre d’exemple, le détournement de clientèle au profit d’un concurrent ou bien l’introduction volontaire d’un virus dans le système informatique peuvent constituer des fautes lourdes. 

C’est l’employeur qui doit caractériser la faute lourde commise par le salarié. En cas de contestation, il lui reviendra donc de la prouver. 

Quels sont les droits du salarié à la suite d’un licenciement pour faute lourde ?

Le salarié licencié pour faute lourde a toujours droit à l’indemnité compensatrice de congés payés.

Cependant, il est privé de :

  • L’indemnité de licenciement
  • L’indemnité compensatrice de préavis

À noter : si la faute du salarié a causé un préjudice à l’employeur, il peut être condamné à le réparer personnellement en versant des dommages et intérêts. 

Une médiation concernant la contestation d’un licenciement pour faute lourde peut être démarrée dès aujourd’hui sur Justice.cool en cliquant ici.

Articles Suggérés

Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?

Le propriétaire doit mettre à la disposition du locataire un logement décent et en bon état.Pendant la durée du bail, certaines réparations sont à la charge du locataire et d’autres exclusivement à la charge du propriétaire. Si ce dernier refuse de les réaliser, le locataire dispose de plusieurs voies de recours. Quelles sont les… Poursuivre la lecture Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool
  • 16
  • 0
  •  
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool

Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Pendant toute la durée du bail, le locataire est tenu d’entretenir le logement.S’il commet des dégradations, il en sera responsable et le propriétaire pourra agir à son encontre. Quelles sont les règles applicables en matière de dégradations dans un logement loué ? Le locataire est responsable de tous les dégâts causés par sa négligence,… Poursuivre la lecture Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
La sous-location consiste à louer à une autre personne l’intégralité ou une partie du logement que l’on loue soi-même.La grande majorité des contrats de location d’habitation excluent la possibilité pour le locataire de sous-louer son logement.  Cette pratique peut, tout de même, être autorisée et légale sous certaines conditions. Néanmoins, si le locataire n’a… Poursuivre la lecture Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Une fois le bail signé, le locataire utilise librement le logement pendant toute la durée du contrat.Il est libre d’aménager le logement comme il le souhaite et doit en assurer l’entretien. Si des travaux sont nécessaires, il doit en informer le propriétaire. Si cela n’est pas le cas et que des travaux sont réalisés… Poursuivre la lecture Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Le montant est déterminé dans le contrat de location.Néanmoins, son montant n’est pas définitif et peut évoluer pendant la durée de la location. Les augmentations de loyer sont donc possibles mais encadrées. Si le propriétaire ne respecte pas les règles en vigueur, le locataire dispose de plusieurs moyens pour contester l’augmentation abusive.Les logements conventionnés… Poursuivre la lecture Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?
Elise Juriste Internationale