• J'ai été invité sur un dossier
Le licenciement non motivé

Le licenciement non motivé

Qu’est-ce qu’un licenciement non motivé ?

Un licenciement doit nécessairement avoir au moins un motif. Lors de l’envoi par l’employeur d’une lettre de licenciement, celle-ci doit contenir les différents motifs justifiant la rupture du contrat de travail.

Depuis 2017, il est possible pour l’employeur de préciser a posteriori les motifs évoqués dans la lettre notifiant le licenciement. Cependant, l’employeur ne peut pas ajouter de nouveaux motifs.

L’employé peut-il demander à son employeur des précisions quant aux motifs de son licenciement ?

L’employé est en droit de le faire et cela lui est même conseillé.
Dans les 15 jours suivants la notification de licenciement, le salarié peut demander à son employeur des précisions en lui adressant une lettre recommandée avec accusé de réception. L’employeur dispose alors de 15 jours pour répondre à la demande du salarié.
L’employeur peut également le faire de sa propre initiative, dans un délai de 15 jours à compter de la notification du licenciement.

Comment faire constater l’insuffisance de motifs au cours de la procédure ?

Il est possible pour le salarié de demander au juge de faire le constat que le licenciement était non motivé : c’est un vice de procédure. Dans le cas où le Conseil des Prud’hommes reconnaîtrait l’insuffisance de motifs du licenciement, il condamnera l’employeur à payer à l’employé une indemnité s’élevant à, environ, un mois de salaire.

À noter : L’indemnité pour vice de procédure est alternative à celle pour licenciement sans cause réelle et sérieuse. Ainsi, si le licenciement se révèle infondé, l’indemnité de licenciement sans cause sera considérée comme due au titre de l’absence de cause mais également au titre de l’insuffisance de motifs. L’indemnité pour vice de procédure ne pourra pas être ajoutée à l’indemnité pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

En pratique, bien souvent, l’insuffisance de motifs aboutit à la reconnaissance d’un licenciement dépourvu de cause.

À noter : En cas de doute sur les motifs de licenciement évoqués, nous conseillons aux employés de faire une demande de précisions à leur employeur. Cela permettra d’éviter que le juge module l’indemnité de licenciement accordée au motif que l’employé n’aurait pas mis en oeuvre tous les moyens dont il disposait pour permettre sa bonne compréhension.

Une médiation concernant un licenciement non motivé peut être démarrée dès aujourd’hui sur Justice.cool en cliquant ici.

Articles Suggérés

Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?

Le propriétaire doit mettre à la disposition du locataire un logement décent et en bon état.Pendant la durée du bail, certaines réparations sont à la charge du locataire et d’autres exclusivement à la charge du propriétaire. Si ce dernier refuse de les réaliser, le locataire dispose de plusieurs voies de recours. Quelles sont les… Poursuivre la lecture Je souhaite que mon propriétaire réalise des travaux, quels sont vos droits en tant que locataire ?
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool
  • 16
  • 0
  •  
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool

Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Pendant toute la durée du bail, le locataire est tenu d’entretenir le logement.S’il commet des dégradations, il en sera responsable et le propriétaire pourra agir à son encontre. Quelles sont les règles applicables en matière de dégradations dans un logement loué ? Le locataire est responsable de tous les dégâts causés par sa négligence,… Poursuivre la lecture Dégradations du logement par le locataire, quels recours pour le propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
La sous-location consiste à louer à une autre personne l’intégralité ou une partie du logement que l’on loue soi-même.La grande majorité des contrats de location d’habitation excluent la possibilité pour le locataire de sous-louer son logement.  Cette pratique peut, tout de même, être autorisée et légale sous certaines conditions. Néanmoins, si le locataire n’a… Poursuivre la lecture Sous-location non autorisée, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Une fois le bail signé, le locataire utilise librement le logement pendant toute la durée du contrat.Il est libre d’aménager le logement comme il le souhaite et doit en assurer l’entretien. Si des travaux sont nécessaires, il doit en informer le propriétaire. Si cela n’est pas le cas et que des travaux sont réalisés… Poursuivre la lecture Travaux réalisés par le locataire sans autorisation, quels sont vos droits en tant que propriétaire ?
Elise Juriste Internationale

Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?

Elise Juriste Internationale
  • 58
  • 0
  •  
Le montant est déterminé dans le contrat de location.Néanmoins, son montant n’est pas définitif et peut évoluer pendant la durée de la location. Les augmentations de loyer sont donc possibles mais encadrées. Si le propriétaire ne respecte pas les règles en vigueur, le locataire dispose de plusieurs moyens pour contester l’augmentation abusive.Les logements conventionnés… Poursuivre la lecture Augmentation de loyer, quels recours pour le locataire ?
Elise Juriste Internationale