• J'ai été invité sur un dossier
Envoi coordonné de 127 requêtes dans dans les rectorats de France

Envoi coordonné de 127 requêtes dans dans les rectorats de France

Trois mois après le lancement de l’opération #OnVeutDesProfs, celle-ci se poursuit avec l’envoi ce jeudi 22 septembre à 10 heures, des 127 1ères demandes aux rectorats de France. Une copie sera adressée au Ministère de l’Education nationale ce jeudi 22 septembre à 10h

Rappel de l’opération

Le 30 juin 2022, Maître Joyce Pitcher et Maître Louis Le Foyer de Costil annonçaient le lancement de l’action #OnVeutDesProfs à l’initiative de parents d’élèves d’Ile-de-France soutenus par la FCPE Paris et des syndicats d’enseignants du premier et deuxième degrés.

Quelques jours après le lancement, environ 1500 dossiers étaient commencés via le formulaire disponible sur le site https://www.onveutdesprofs.com mis à disposition par Justice.cool, la plateforme dédiée aux contentieux de masse.

Lancement coordonné dans tous les rectorats de France

Après avoir laissé passer les vacances, pour permettre aux parents d’élèves de constituer leur dossier et collecter les preuves suffisantes, l’opération reprend avec l’envoi coordonné de 127 demandes indemnitaires à tous les rectorats de France.

L’opération initiée par des parents d’élèves de Paris, Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, a trouvé des relais jusqu’à Fort-de-France, Grenoble, Lille, Montpellier… Vingt académies ont rejoint l’action.

Les académies de Créteil (29,8% des dossiers), Paris (28,6%) et Versailles (6,8%) représentent à ce jour 2/3 des dossiers déjà constitués.

Quel objectif pour cette première étape juridique ?

Il s’agit de requêtes indemnitaires auprès des rectorats. Chaque dossier s’articule autour d’une demande de dommages et intérêts par élève au titre du préjudice subi sur la base suivante :

  • pour les élèves de second degré 10€ par heure de cours non dispensée
  • pour les élèves du premier degré 50€ par jour de cours non assuré

 

Une demande de dommages et intérêts d’un montant de 500€ est également réclamée pour les parents au titre du préjudice moral lié à l’impact organisationnel sur leur foyer et leur vie professionnelle.

Cette demande est obligatoire avant de pouvoir saisir le tribunal administratif.

 

Maître Le Foyer de Costil 

“Le rectorat a ensuite deux mois pour répondre et les avocats doivent de leur côté déclencher les requêtes devant le tribunal administratif dans un délai inférieur à deux mois également.”

 

 

 

Quelques statistiques sur les dossiers collectés

 

Il a été constaté en moyenne 25 jours perdus par les élèves du primaire soit plus de 15% des cours de toute l’année et 105 heures de cours pour les élèves de secondaire (collège et lycée) soit 11% de cours auquel doivent également s’ajouter les cours non dispensés pendant les dernières semaines de juin, réservées à l’organisation du brevet des collèges et du baccalauréat..

 

Nous avons pu constater jusqu’à 291 heures de cours non dispensés aux élèves d’une classe de Montfermeil (Seine-Saint-Denis). Ce sont donc 11 semaines d’enseignement sur les 36 prévues au programme qui n’ont pas été dispensées aux élèves de cette classe. Soit près d’un tiers des cours ! Si on ajoute l’anticipation des conseils de classe au profit de l’organisation du brevet des collèges. Ce sont, en réalité, bien 40% des cours de ces jeunes adolescents de 6ème qui n’ont pas été assurés.

 

Une demande de rendez-vous au Ministre de l’Education nationale.

 

Une demande de rendez-vous à été effectuée par les parents d’élèves à l’origine de cette mobilisation afin d’expliciter précisément les objectifs de cette opération au Ministre de l’Education nationale.

 

Dans un souci de transparence, Maître Pitcher et Le Foyer De Costil et quelques parents d’élèves se rendront le jeudi 22 septembre à 10H00 au ministère de l’Education nationale pour y déposer une copie de l’ensemble des dossiers envoyés aux rectorats.

Offre associée

Réclamez une indemnisation pour tous les cours non dispensés sur l'année scolaire 2021/2022

Descriptif

OnVeutDesProfs vous permet de réclamer à l'Etat 10€ par heure de cours non dispensée au collège/lycée ou 50€ par journée d'absence non remplacée en maternelle/primaire. En plus de ces premières demandes indemnitaires, nous demanderons pour vous 500€ de dommages et intérêts !

Offre

Gratuit
Le litige est financé par une société en qualité de tiers financeur, ou par les protections juridiques des demandeurs, puis l’Avocat conservera les frais de justice auxquels la partie adverse est condamnée



Offre associée

Offre :

Réclamez une indemnisation pour tous les cours non dispensés sur l'année scolaire 2021/2022

Descriptif

OnVeutDesProfs vous permet de réclamer à l'Etat 10€ par heure de cours non dispensée au collège/lycée ou 50€ par journée d'absence non remplacée en maternelle/primaire. En plus de ces premières demandes indemnitaires, nous demanderons pour vous 500€ de dommages et intérêts !

Offre

Gratuit
Le litige est financé par une société en qualité de tiers financeur, ou par les protections juridiques des demandeurs, puis l’Avocat conservera les frais de justice auxquels la partie adverse est condamnée

Articles Suggérés

L’opération #AcceleronsLaJustice secoue la justice et interpelle M. Le Ministre Eric Dupont Moretti

En Octobre 2022, Maitre Pitcher annonçait le lancement de sa nouvelle opération #AccéléronsLaJustice.L’objectif de cette action est de faire réagir le Ministère de la Justice en amenant le maximum de justiciables a effectuer une requête en indemnisation contre l’Etat. 125€ par mois au delà de 6 mois d’attente pour une audience est réclamé à… Poursuivre la lecture L’opération #AcceleronsLaJustice secoue la justice et interpelle M. Le Ministre Eric Dupont Moretti
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool
  • 16
  • 0
  •  
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool

L’Etat responsable de la lenteur de la Justice

Joyce Pitcher Avocate
  • 12
  • 0
  •  
#AccéléronsLaJustice Le constat  Avocats, magistrats, greffiers, professionnels de justices, justiciables sont unanimes : la Justice souffre d’un manque de moyens et de l’absence d’une organisation efficace et cohérente ! La conséquence est simple : la durée des procédures en justice a été multipliée par plus de 2 en 10 ans et atteint aujourd’hui des sommets… Poursuivre la lecture L’Etat responsable de la lenteur de la Justice
Joyce Pitcher Avocate

Justice : La France bien moins dotée que les autres pays du conseil de l’Europe.

Joyce Pitcher Avocate
  • 12
  • 0
  •  
Le nouveau rapport du CEPEJ est sorti le 4 octobre et une nouvelle fois, il fait état d’une situation inadmissible pour un pays tel que la France.Comparée à ses homologues au conseil de l’Europe, la France possède deux fois moins de magistrats en fonction. La France compte donc 11,2 juges pour 100 000 habitants… Poursuivre la lecture Justice : La France bien moins dotée que les autres pays du conseil de l’Europe.
Joyce Pitcher Avocate

Vague des défaillances : le début des échéances de PGE sur fond de crise énergétique et d’inflation siffle la fin de la récréation…

Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool
  • 16
  • 0
  •  
On commençait à se demander si nous n’étions pas réellement parvenus à éviter ce fameux mur des faillites.Malheureusement plusieurs indicateurs montrent que la réalité économique devrait se rappeler à quelques 100 000 sociétés à partir de cette rentrée 2022 Un dispositif est prévu mais est-il réaliste ?
Romain Drosne Médiateur de Justice & CEO Justice.cool

Délais abusifs dans les tribunaux, un avocat déclenche une action de masse contre l’Etat français.

Joyce Pitcher Avocate
  • 12
  • 0
  •  
Après l’opération #OnVeutDesProfs et dans la foulée du nouveau rapport accablant du CEPEJ, Maître Pitcher s’attaque désormais à la lenteur de la Justice française en lançant l’opération #AccéléronsLaJustice sur la plateforme https://www.Justice.cool/AcceleronsLaJustice/.Une nouvelle solution simple qui va permettre à tous les justiciables d’introduire sans frais une requête en indemnisation contre l’Etat.  Une situation à… Poursuivre la lecture Délais abusifs dans les tribunaux, un avocat déclenche une action de masse contre l’Etat français.
Joyce Pitcher Avocate